Périmètre

Les entreprises qui composent la filière navale exercent leurs activités dans 2 grands secteurs :

1- les activités navales au service des "5 marines" (défense, marchande, pêche, plaisance, recherche)

Ce qui inclut les chantiers de construction de navires et engins ainsi que les fournisseurs et services spécialisés.

2- la construction de structures navales et d'équipements pour les secteurs connexes

Par secteurs connexes, on entend le Offshore, les énergies maritimes renouvelables (EMR) et l'exploitation des mers et des océans.

Les PME et ETI sont généralement positionnées de façons transverses sur ces différentes activités, donnant du sens à une approche de filière industrielle intégrée.

Cartographie de la filière des Industries navales françaises

NI. Construction des navires
  • I-a. Construction de grands navires
    • I-a-1. Naval de Défense
    • Bâtiments de 1er rang
    • Navires de soutien
    • I-a-2. Navires civils
    • paquebots > 70 m
    • Navires marchands > 70 m
  • I-b. Construction de navires intermédiaires
    • I-b-1. Navires civils < 70m
    • I-b-2. Navires spécialisés (*)
    • I-b-3. Grande plaisance
    • I-b-4. Bateaux de service < 24 m
II. Réparation navale / Maintenance / MCO
  • II-1. Réparation navale
  • II-2. Maintenance
  • II-3. MCO
III. Architecture navale / Ingénierie / Services
  • III-1. Architecture navale / Ingénierie / Etudes / Classification/ Assistance / Conseil
  • III-2. formation
IV. Sous-traitance de spécialité
  • IV.1. Coque / Peinture / Electricité /Chaudronnerie …
V. Equipements auxiliaires du navire
  • V-1. Apparaux / Accessoires coques / Gouvernail …
  • V-2. Equipements et Auxiliaires divers
VI. Aménagements/locaux-vie du navire
  • VI-1. Aménagements / Locaux vie (cabines, espaces publics)
  • VI-2. Froid et climatisation et cuisines
  • VI-3. Traitement des déchets solides / liquides
  • VI-4. Traitement du bruit et des vibrations
VII. Propulsion et énergie
  • VII-1. Propulseur / Transmissions mécaniques
  • VII-2. Propulsion thermique / Contrôle des émissions
  • VII-3. Production, Distribution, équipements électriques de production
  • VII-4. Filières GNL / Hydrogène / Nucléaire
  • VII-5. Stockage énergie électrique
VIII. Electronique NAV, COM, et Systèmes défense
  • VIII-1. Communications / Radars / Vision / Conduite du navire
  • VIII-2. Equipements électronique (armement/senseur/calculateurs/logiciels ...)
  • VIII-3. Systèmes d'armes
IX. Surveillance / Sécurité / Sûreté maritime
  • VIII-1. Communications / Radars / Vision / Conduite du navire
  • IX-1. Sûreté maritime
  • IX-2. Sécurité passive-active
  • IX-3. Environnement / Lutte ani-pollution
X. Drones et robotique
  • VIII-1. Communications / Radars / Vision / Conduite du navire
  • X-1. Drones
  • X-2. Robotique sous-marine
XI. Spécifique à un marché (EMR, offshore, pêche,…)  
XII. Autres (outils de fabrication et outils numériques, pex)  

Un secteur industriel qui innove, investit, exporte

  • Innovation :  450 M€ / an hors navires prototypes
  • Projets d’investissements d’avenir : 700 M€  de projets proposés
  • Investissement régulier dans l’outil industriel
  • Export : près de 4 milliards d’euros dont 80 % de navires civils, 30 % de navires militaires, 66 % de plaisance
Les ambitions de la Filière des Industries des secteurs Naval et Maritime :

- Développer la production en France du Navire du Futur à l’horizon 2020

- Etre plus innovant et respectueux de l’environnement

- Une Filière Industrielle du Maritime en mesure de fabriquer et installer les équipements pour produire 20 GW à l’horizon 2030 à partir des Energies Marines Renouvelables (EMR)

- Préparer "l’entreprise étendue" et les procédés du futur en partenariats PME – ETI et Grandes Entreprises

- Une capacité à exporter renforcée en particulier pour les PME et ETI.